Les naufragés d'Inishboffin

premiers avis de lecteurs







François T... Docteur ès Lettres : "Merci de votre envoi que j'ai lu avec grand plaisir. Vous n'avez pas perdu la main ; donc, mille compliments."

Serge L... Réseviste marin et juriste : "Mes sincères félicitations pour "Les naufragés d'Insihboffin" que je termine à l'instant. Un vrai régal, une belle intrigue bien menée, une plume à la fois légère et assurée... le tout avec la Marine comme décor. Je me suis régalé," tout simplement."

Jean-Thierry C... Aumonier de Marine : "J'ai passé un bon moment. Merci encore !"








La musique; la poésie; la bière et le whisky...



Comment vivre l'Irlande sans ses pubs, ses ambiances musicales et ses poètes ? Mes personnages vivent cette terre de tourbe et de lough dans l'atmosphère châleureuse des soirées de sessions... Entre la mer, le vent, la pluie et les odeurs de moutons qui imprègnent les vestes de tweed, le parfum d'un Connemara est déjà une invitation à la méditation sur les divinités qui ont peuplé les Twelves Pins et parcourent toujours les chemins boueux des landes et des tourbières...

Au rythme des pluies Et du soleil...



Terre brûlée au vent

 Des landes de pierres
Autour des lacs
C'est pour les vivants
Un peu d'enfer Le Connemara
Des nuages noirs
Qui viennent du nord
Colorent la terre
Les lacs les rivières
C'est le décor Du Connemara

......

Là-bas au Connemara
On sait tout le prix de la guerre
Là-bas au Connemara
On n'accepte pas
La paix des Gallois
Ni celle des rois d'Angleterre


Michel Sardou


En avant pour la SNSM






Pourquoi offrir mes droits aux Sauveteurs en mer ?